Ayez les bons gestes à la maison
et dans la rue ! /

Il ne se crée pas d’eau nouvelle. Celle que nous boirons demain, nous la rejetons aujourd’hui. Notre corps est constitué à 65% d’eau, autant dire que c’est une ressource vitale que nous devons préserver.

Pas de lingettes dans les égouts !
Ne jetez pas les lingettes dans les toilettes

Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. Il est donc important de minimiser la production de déchet à la source mais aussi de veiller à faire le bon tri des déchets que nous continuons à produire.

Les lingettes, pas dans les toilettes !

Il y a trop de lingettes dans les égouts. La présence surabondante de lingettes de ménage et d’hygiène provoque l’enrayage des pompes chargées du relèvement des eaux usées. Malgré des nettoyages préventifs, à intervalles réguliers, des stations de pompage, le premier geste est primordial : comme tout autre objet (emballage, sachet, couches…), ayez le réflexe poubelle !

NON aux produits dangereux

...ne versez pas de produits dangereux comme le white spirit, l’essence, le fuel, les produits phytosanitaires, car ils ne seraient pas éliminés.
Ayez le réflexe déchèterie !

Que faire des huiles ?

Eviers et toilettes ne sont pas faits pour évacuer huiles alimentaires ou de vidange qui risqueraient de se figer et de colmater les canalisations.
Ayez le réflexe déchèterie !

Rien qui colmate !

Ne jetez pas de restes de peinture, de béton ou d’huile dans les égouts d'eaux pluviales qui colmateraient les canalisations ou iraient directement dans le milieu naturel.
Ayez le réflexe déchèterie !

La juste dose !

En ajustant la quantité de lessive et autres produits moussants à vos besoins réels, vous économisez sur l’achat du produit et vous agissez également sur le coût de traitement des eaux usées.

Pas de lavage en extérieur !

Ne pas lessiver les véhicules sur la voirie car les réseaux d’eaux pluviales rejettent directement les effluents dans le milieu naturel. Pensez aux aires de lavage dédiées !

Zéro déchet dans les avaloirs !

Pas de chewing-gum, de gobelets, de canettes, de papier, de mouchoirs, de mégots de cigarette... dans les avaloirs le long du trottoir. L’accumulation de tous ces objets peut boucher le réseau et empêcher l’eau de pluie de s’évacuer correctement. Dans ce cas, c’est la chaussée qui s’inonde.
Ayez le réflexe poubelle ! Il y en a suffisamment dans les rues !