L’assainissement, pour préserver le milieu naturel /

Rejet des eaux dans la Moselle
Rejet des eaux dans la Moselle

L’assainissement rend l’eau propre, mais pas potable.

Il ne se crée pas d’eau nouvelle. Il est donc nécessaire de dépolluer l’eau que nous rejetons pour préserver les ressources naturelles. L’assainissement c’est la collecte, le transport et l’épuration des eaux usées, avant rejet au milieu naturel.
L’eau issue des nappes phréatiques subit d’autres traitements avant de devenir potable et rejoindre nos robinets.

Eaux usées / eaux pluviales : 2 chemins distincts

Évier
Les eaux usées domestiques

  • C’est l’eau utilisée tout au long de la journée : douche, lessive, vaisselle, toilettes,... destinée à être épurée avant rejet au milieu naturel. La consommation journalière moyenne par habitant est estimée à 150 litres.

Avaloir
Les eaux pluviales

  • C’est la pluie et toutes les eaux provenant de la fonte des neiges qui après avoir ruisselé sur les toitures, chaussées et trottoirs, rejoignent directement le milieu naturel via les systèmes de canalisation.

Le système d’assainissement de l’agglomération messine

Dans l’agglomération messine, le réseau d’assainissement est de deux sortes : unitaire ou séparatif.

  • Les réseaux unitaires
    Ce sont les réseaux les plus anciens (quartiers historiques) qui mélangent les eaux usées et les eaux de pluie dans une seule conduite. Les réseaux unitaires rejoignent une station d’épuration pour que les eaux y soient traitées.
  • Les réseaux séparatifs
    Les réseaux les plus récents comportent deux conduites spécialisées, l’une pour les eaux usées, l’autre pour les eaux de pluie. Les eaux de pluie sont directement rejetées dans le milieu naturel. Les eaux usées rejoignent une station d’épuration pour y être dépolluées.

Les chiffres clés 2016 /

  • 230 000 habitants, c’est la population des 44 communes de la communauté d’agglomération de Metz Métropole.
  • 1 391 km d’égouts (eaux usées + eaux Pluviales) exploités par HAGANIS
  • 246 ouvrages d’assainissement font l’objet de soins préventifs ou curatifs du service de Maintenance dont 136 stations de relèvement et 91 bassins
  • 1 station d’épuration intercommunale, 4 stations communales et 4 lagunes (dont deux nouvelles depuis le 1er janvier 2014)
  • 25 400 000 m3 d’eau usée épurée et rendue propre à la Moselle
  • 0 non-conformité enregistrée sur la station d'épuration depuis juin 2015 (25 autorisées par an)
  • 22 302 analyses pour surveiller la qualité de l’eau rendue à la Moselle et la qualité des boues
  • 24 863 t, c’est la quantité de boues humides produites et valorisées en épandage agricole, en compostage ou en valorisation thermique
  • Investissement en assainissement : 1,4 M € ht (travaux sur le réseau d'assainissement et amélioration d'installations du centre d'épuration des eaux résiduaires et des autres ouvrages d'assainissement)
  • 1,24 € ht/m3 : Redevance d’assainissement (2015 : 1.24 € ht/m3 )