Gestion des déchets /

  undefined undefined
Le Centre de Valorisation des Déchets non dangereux
s’étend sur cinq hectares, en bordure de l’avenue de Blida, à Metz.

La production annuelle moyenne de déchets de chaque Français a doublé en 40 ans.

Même si c’est à chaque citoyen qu’il revient de consommer mieux pour jeter moins, une telle masse de déchets appelle des solutions efficaces de la part de la collectivité.

Des solutions complémentaires pour une gestion raisonnée des déchets

Tous les déchets ne sont pas recyclables dans des conditions économiques et environnementales satisfaisantes. Plutôt que de les enfouir, la communauté d’agglomération de Metz Métropole et sa régie , HAGANIS, mettent en œuvre des solutions complémentaires, évolutives et durables, qui permettent de récupérer les matières ou l’énergie autant qu’il est possible. Un système complet de traitement des déchets ménagers au service des 44 communes de Metz Métropole et des habitants.

Metz Métropole pour la collecte, HAGANIS pour le traitement


L’élimination des déchets comporte deux types d’opérations : les collectes et les traitements.


  undefined undefined


  • HAGANIS assure le traitement des déchets ménagers : le tri des collectes sélectives de matériaux à recycler et la valorisation énergétique des ordures résiduelles. HAGANIS exploite par ailleurs les 8 déchèteries de l’agglomération messine, ainsi qu'une plateforme de broyage de bois, de compostage et de stockage de verre (PAVD).



Traiter les déchets non dangereux

Le Centre de Valorisation des Déchets (CVD) exploité par HAGANIS a été mis en service en 2001 afin d’apporter les premiers éléments d’une réponse optimale à l’obligation de la collectivité de valoriser les déchets produits par les ménages, qu’il s’agisse des matières à recycler collectées séparément, ou des déchets non recyclables des collectes traditionnelles, et même des déchets encombrants. Les installations assurent aussi la valorisation des déchets banals des activités économiques, ainsi que d’une partie des déchets de l’assainissement.

Un centre de traitement tout proche de la ville

Deux unités complémentaires composent le centre de valorisation : une unité de tri et de conditionnement des matériaux à recycler et une unité de valorisation énergétique des déchets non recyclables. Une installation spécialisée assure en outre le traitement sur place des mâchefers d’incinération pour permettre leur valorisation en remblais.

L’implantation à proximité directe de la centrale d'UEM, principal fournisseur d'électricité de l'agglomération, et à proximité directe de la zone urbanisée productrice de déchets et consommatrice d’énergie, favorise la bonne performance environnementale du Centre de Valorisation des Déchets, sans distance et temps de transport inutiles.

Les chiffres clés du traitement des déchets (données 2017) /

  • 88,3 % = performance énergétique (incinération)
  • 223 737 MWh = énergie produite sous forme de vapeur
  • 1 tonne incinérée produit autant d'énergie que 207 litres de fioul
  • 81,9 % taux de recyclage des collectes sélectives
  • Refus de tri : 18,1 %